Conseil Territorial Santé des Deux-Sèvres

Dans le cadre de la nouvelle Loi de Modernisation du Système de Santé du 26 janvier 2016, des CTS (Conseils Territoriaux de Santé) ont été mis en place par les Agences Régionales de Santé. Ils doivent contribuer à la mise en œuvre du Plan Régional de Santé. Pour cela, ils doivent d’abord participer à la réalisation d’un diagnostic partagé identifiant les besoins sanitaires, sociaux et médico-sociaux sur le territoire,  et ensuite, faire des propositions pour améliorer la réponse aux besoins de la population.

Les membres des CTS sont choisis parmi les élus, les représentants des collectivités, les responsables des services de l’Etat et des acteurs locaux, répartis en 4 collèges, plus deux personnalités qualifiées.
• Le premier collège comprend au maximum 28 membres professionnels de santé et fournisseurs de services de santé.
• Le deuxième collège comprend au maximum 10 membres représentant les usagers et les associations d’usagers.
• Le troisième collège comprend au maximum 7 membres représentant les collectivités territoriales.
• Le quatrième collège comprend au maximum 3 membres représentant les services de l’Etat et de la Sécurité Sociale.

Lire la suite de à proposConseil Territorial Santé des Deux-Sèvres

AGO 2016 – Maison commune et bien commun

«AGO 2016 – Maison commune et bien commun»

A sa publication, au seuil de l’an 2000, l’ouvrage de Gorbatchev (Mon manifeste pour la Terre) ne suscita que peu d’attention. Il en est tout autrement de l’encyclique Laudato si, publiée en juin 2015 par le pape François, et qui traite du même sujet. Elle éveille un très vif intérêt bien au-delà des milieux catholiques. Tous les deux font référence au concept de « Maison commune et bien commun » pour désigner la Terre. Tous les deux dénoncent la société de consommation qui corrompt l’esprit humain et le pousse à entrer en conflit avec la nature. Tous les deux insistent sur la nécessité absolue de s’attaquer simultanément et conjointement aux questions écologiques et aux questions sociales, jugées indissociables.

 

Lire la suite de à proposAGO 2016 – Maison commune et bien commun

Plantations de haies : Que dit la loi ?

Les arbres et arbustes plantés près des limites de propriété sont soumis à des distances légales (art. 671 et 672 du code civil) ainsi qu’à une obligation d’élagage (art.673 du même code). De plus, ils ne doivent pas causer de trouble anormal de voisinage (art.544 du code civil).
Les plantations en limite de propriété
Toutes plantations doivent respecter les distances fixées par les usages ou les règlements d’urbanisme (PLU, règlement de lotissement…). En l’absence de règlement d’urbanisme ou d’usage, c’est le code civil qui s’applique. Les plantations qui dépasseront les 2 m de hauteur doivent être plantées à au moins 2 m de la limite de propriété voisine. Celles qui ne dépassent pas 2 m doivent être à au moins 50 cm de la limite. Toutes les plantations ne respectant pas ces limites sont donc hors la loi. Le voisin peut exiger l’arrachage pur et simple de la haie si les plants sont à moins de 50 cm ou exiger de la maintenir à 2 m de hauteur si elle n’est pas à 2m de la limite de propriété. Cependant, il existe des exceptions à la règle. En effet, la plantation peut être effectuée sur la limite de propriété en cas d’accord écrit entre les deux voisins, ou si les terrains concernés ne faisaient qu’un lors de la plantation et ont été divisés postérieurement.
Lire la suite de à proposPlantations de haies : Que dit la loi ?

Bruno PARMENTIER : « Le réchauffement, c’est nous c’est maintenant »

«Le réchauffement, c’est nous et c’est maintenant »

Bruno PARMENTIER

On ne peut pas se désintéresser du réchauffement climatique quand on est Français à la fin de l’année 2015, puisque notre pays a la lourde charge de tenter d’obtenir un accord mondial absolument fondamental pour la survie de l’humanité. Mais ce n’est pas juste le rôle de nos dirigeants politiques ; chacun de nous peut agir au quotidien.
Par exemple à table, ou en aidant à mettre en place un nouveau type d’agriculture. Lire la suite de à proposBruno PARMENTIER : « Le réchauffement, c’est nous c’est maintenant »

AGO 2015 Rapport Moral: L’avenir de l’économie sera bien écologique

En vous présentant, ce soir, le bilan de l’année passée nous devons aussi arrêter un cap pour orienter les actions futures de Sèvre Environnement. Il est donc nécessaire de bien saisir l’état actuel de notre environnement et la dynamique de son évolution ; une évolution qui dépendante des réformes dictées par les politiques gouvernementales.

Nos ressources vitales
Sans cesse, nous répétons qu’il n’y a pas de vie, pas plus pour les hommes que pour la flore et la faune, sans les ressources naturelles qui sont disponibles sur notre chère planète. Ces ressources, ce sont : l’eau, l’air et les sols. Le génie humain n’existe pas sans ces ressources. Et pourtant, les activités humaines sont à l’origine de pollutions croissantes pour ces trois éléments vitaux.
Plus grave encore : Lire la suite de à proposAGO 2015 Rapport Moral: L’avenir de l’économie sera bien écologique

AGO rapport d’activité

Le 9 avril dernier s’est tenue notre 13ème assemblée générale à Cerizay : 73 adhérents ont participé et 94 s’étaient fait représenter. Etaient présents plusieurs maires ou membres élus de l’Agglo 2B avec Jean Grellier, député des Deux-Sèvres. L’année 2014 s’est terminée avec un effectif de 452 adhérents dont 15% issus du secteur agricole.

Rapport d’Activité 2014

Education et initiation à l’environnement.
Activité initiée en 2002 Lire la suite de à proposAGO rapport d’activité

Assemblée Générale 2015, Rapport Financier

Assemblée Générale Ordinaire Cerizay le 9 avril 2015

Rapport Financier

Nous vous présentons ce soir le compte de résultats pour 2014 et le budget pour l’année 2015.
1-Le compte d’exploitation de l’exercice 2014
Vous avez sur ce document le budget 2014 et l’exercice clos au 31 décembre 2014.
Le total des produits 2014 a été de 65.889 € , inférieur au budget qui était de 73.550 €.
Lire la suite de à proposAssemblée Générale 2015, Rapport Financier

Plaisirs cuisinés ou poisons cachés

A La Griotte, au soir du jeudi 23 octobre dernier, la grande table était mise et le menu copieux. Voyez plutôt : 300 convives pour trois heures d’agapes. Les maîtres queux ? Jérôme Douzelet et Gilles-Eric Séralini. Le premier est chef cuisinier à Barjac (Gard) et met un point d’honneur à façonner des plats de haute qualité alimentaire et gustative à partir de produits locaux qu’il a lui-même sélectionnés. Le second est professeur et chercheur à l’université de Caen (Calvados), spécialiste des OGM et des pesticides ; il est connu pour ses expériences récentes établissant un lien entre un herbicide majeur, un OGM, et l’apparition de tumeurs, de maladies du foie et des reins. Tous deux ont décidé d’unir leurs voix pour révéler comment s’établit la malhonnêteté de l’évaluation des produits chimiques dans la nourriture. Voilà le menu, consistant et roboratif. Alors à table !
En guise d’amuse-gueules Lire la suite de à proposPlaisirs cuisinés ou poisons cachés

Biodiversité …et Solidarité

Plus un milieu est diversifié…plus il est riche et plus il est stable.
Ce constat vaut bien sûr pour l’économie et l’écologie – deux domaines que nous savons étroitement imbriqués – et il suffit de réfléchir un simple instant pour pressentir les drames qui se profilent du fait de tout ce qui découle des phénomènes qui se cachent derrière l’expression « érosion de la biodiversité ».
Pour l’heure, bien moins médiatisée et donc connue que le « dérèglement climatique », la disparition accélérée d’un grand nombre d’espèces végétales et animales met gravement en péril les équilibres naturels sur lesquels repose …la vie ! Lire la suite de à proposBiodiversité …et Solidarité

nanoparticules et nanotechnologies

Voilà un titre certainement mystérieux pour la plupart de nos lecteurs, et, pour ceux qui en ont déjà entendu parler, un sujet n’ayant rien à voir avec l’environnement. Les nanotechnologies viennent de prendre un essor considérable au cours des toutes dernières années. Il est certain que les nanotechnologies soulèvent de grands espoirs économiques et techniques, mais aussi des questions nouvelles sur les risques émergeant pour la sécurité, la santé et l’environnement, dans un contexte de connaissances scientifiques encore très lacunaires. Et c’est bien là le maillon faible de cette évolution précipitée. En effet, 500.000 T de substances à l’état nanoparticulaire ont déjà été mises sur le marché français en 2012, dont 280.000 T produites en France, les autres ayant été importées (le noir de carbone et le dioxyde de titane viennent en premières positions). En dehors de ce business émergeant, nous verrons que nous côtoyons des nanoparticules depuis très longtemps
En premier lieu nous essaierons de définir au mieux ce qu’est une nanoparticule, car pour l’instant il n’existe pas de définition officielle. Lire la suite de à proposnanoparticules et nanotechnologies